Les souterrains annulaires : le point de vue d'Eric Clavier.

Publié le par François Vareille

livre-eric-clavier-jpg-50.JPG

 

 

   Les 11 et 12 septembre 2010, la Société Française d’Etude des Souterrains organisera son 33ème congrès annuel à Loudun (Vienne) : http://sfes.chez.com/cong10/ .

Ce congrès aura pour thème principal : Lien entre sites de surface et sites souterrains.

Au programme plusieurs visites de souterrains locaux, et les conférences suivantes :

 

  • Jérôme et Laurent Triolet - Le souterrain de la Roche Clermault et ses grafitti
  • Association « Les Troglodytes » - La restauration du pigeonnier souterrain de La Tourette (Vienne)
  • Daniel Vivier - Le souterrain de la Grimaudière (Sous réserve)
  • Eric Clavier - Le rapport entre souterrain annulaire et implantation de surface. Résultats de plusieurs sondages archéologiques.
  • Raymond Delavigne - Le paysage troglodytique.
  • Giulio et Emanuele Cappa et Alberta Felici - Les liens entre sites de surface et conduits souterrains d’eau dans la Tuscia (Latium – Italie)
  • Dieter Ahlborn - Particularités des souterrains Erdstall de Haute-Bavière

Eric Clavier appartient au Groupe de Recherches Archéologiques de la Loire (dans le Forez), qui publie un intéressant bulletin, ainsi que des mémoires sur divers sujets : http://www.archeogral-loire.asso.fr/ .

 

Parmi ces études, une étude d'Eric Clavier sur les souterrains annulaires (20 €, éd GRAL 2006)

 

  Eric Clavier a rassemblé de la documentation sur environ 150 souterrains annulaires, semi-annulaires ou bi-annulaires publiés en France ou en Europe. Il étudie méthodiquement les plans, les aménagements, les techniques de creusement, les rapports connus aux sites de surface, puis il passe en revue les différents hypothèses formulées depuis un siècle sur leur raison d'être.

 

annulaires-europe-jpg.JPG

annulaires-france-jpg.JPG

 

Il exclut un usage cultuel.

Il doute de la thèse traditionnelle "souterrain-refuge".

Il penche plutôt pour un usage agricole, mais il se garde de poser des conclusions définitives :

 

"Cette interprétation soulève des questions essentielles actuellement sans réponses :

Que stocker et de quelle manière ?

Quelle serait l'utilité d'un ou de plusieurs anneaux ?

Quel type d'activité liée au monde agricole aurait besoin d'une structure si particulière ?

Trop de questions déterminantes restent sans réponse ..."

 

annulaires-village-moravie-jpg.JPG

 

    

 

 

  A noter une absence étrange : parmi les souterrains étudiés dans ce livre, aucun ne semble muni de chatière.


La documentation rassemblée par Eric Clavier ne comprend que deux souterrains annulaires dans le Mellois, en marge de ce qu'il appelle "le groupe du haut bocage". A vrai dire, la prospection dans le Mellois est en panne depuis une bonne trentaine d'années, depuis la disparition de Raymond Proust (qui publiait dans le BSHS) et de Christian Landais (qui ne publiait pas, quelques plans de sa main subsistent dans les archives de la SASM.) Mais un vigoureux effort de recherche révèlerait sans nulle doute l'existence de nombreux souterrains, dont une bonne partie de type annulaire, à l'image de ce qui s'est produit dans le Forez sous l'impulsion du GRAL :

"Lors de nos premières prospections, en 1995, deux souterrains seulement étaient connus sur le territoire de la commune. Cinq ans plus tard, ce n'est pas moins de 12 sites souterrains que nous avons pu identifier avec certitude. Parmi ceux-ci, les trois seuls visitables étaient annulaires !" (commune des Salles dans le Forez)

 

Publié dans notes de lecture

Commenter cet article