l'orant de Saint Génard

Publié le par François Vareille

  Il s'agit d'un graffiti sur un moellon, trouvé il y a quelques décennies dans une cavité (carrière de pierres ?), aujourd'hui rebouchée, derrière le choeur de l'église Saint-Génard de Nossay.
  Ce graffiti est actuellement entreposé au château des Ouches.



   Le style du dessin, la pose du personnage, son costume, la croix sur la tête, la mandorle qui entoure l'ensemble : tout cela incite à y voir l'imitation d'une fresque ou d'une mosaïque de haute époque mérovingienne (Vème-VIème siècles), représentant le Christ en prière.

  La boucle placée sous le bras gauche imite un oméga majuscule (le Christ est l'alpha et l'oméga, le début et la fin de toute chose.) L'auteur du graffiti a oublié de graver un alpha de l'autre côté : il était probablement illettré.

  Qui a gravé ce graffiti, dans quelles circonstances, pour quelles raisons ? Comment a-t-il abouti dans le souterrain où on l'a retrouvé ? Autant de questions sans réponses.

Publié dans objets trouvés

Commenter cet article

Aimé Vareille 20/05/2006 06:29

L'inscription SCDVO est en fait la devise latine des moines chartreux : "Stat Crux Dum Volvitur Orbis" que l'on peut traduire en "Le Monde Change, Mais la Croix Reste".
Dans le dessin et le texte cartusien il y a référence au globe ce qui pourrait poser problème en plus des étoiles quant à la représentation galliléenne du monde.
En fait, l'orant de Saint Génard, en plaçant la croix sur une tête témoigne d'une autre signification de la devise cartusienne : nos origines, dans nos têtes, restent mystérieusement chrétiennes.

Aimé Vareille 20/05/2006 06:28

L'inscription SCDVO est en fait la devise latine des moines chartreux : "Stat Crux Dum Volvitur Orbis" que l'on peut traduire en "Le Monde Change, Mais la Croix Reste".
Dans le dessin et le texte cartusien il y a référence au globe ce qui pourrait poser problème en plus des étoiles quant à la représentation galliléenne du monde.
En fait, l'orant de Saint Génard, en plaçant la croix sur une tête témoigne d'une autre signification de la devise cartusienne : nos origines, dans nos têtes, restent mystérieusement chrétiennes.

vanuatu 18/05/2006 09:01

Très intéressant. Il est malheureusement difficile d'attribuer le moellon en question à une quelconque construction passée avec certitude... On sait toutefois que le site comporte à proximité immédiate une nécropole mérovingienne (privée ? paroissiale ?). Rien n'empêche de supposer l'existence d'un oratoire du haut moyen âge... A-t-on d'autres indices issus du remplissage de cette cavité, notamment d'autres blocs architectoniques par exemple qui pourraient appartenir à un même ensemble ?

Archéospéléo du Mellois 19/05/2006 09:37

Toutes ces questions sont pertinentes. J'espère que les fouilles et les enquêtes entreprises permettront d'y répondre au moins partiellement.Quant à la cavité où a été trouvé le moellon au graffiti, elle est rebouchée depuis longtemps. On ne peut que rechercher les derniers témoins oculaires et solliciter leurs très vagues souvenirs.

Aimé Vareille 04/05/2006 23:11

Dans le genre graffiti, j'ai retrouvé une petite bouteille avec une étiquette où on peut voir une croix plantée dans une boule avec 7 étoiles au dessus et une mystérieuse inscription SCDVO ; il y a bien une notice dans l'écrin de la bouteille avec des indications précisant que le liquide vert du flacon est fabriqué à partir de 130 herbes médicinales et aromatiques et que, pris régulièrement à petites doses, ça prolonge l'action vifiante de nos vacances, mais il n'y a pas d'explication à propos des 5 lettres de l'inscription du graffiti : ne pensez vous pas qu'il faudrait, là aussi, faire quelque chose ?

Archéospéléo du Mellois 05/05/2006 09:50

1. Les bouteilles à étiquette ont moins de deux siècles, ce qui réduit fortement leur intérêt archéologique.2. Il ne s'agit pas d'un graffiti mais d'une légende accompagnant un dessin symbolique.3. Sans photo il est difficile de se prononcer sur le sens du symbole et de la légende.Peut-être quelque chose comme "société chartreuse du vercors oriental" ?4. Le mieux serait de nous envoyer une bouteille neuve de la liqueur en question, pour que nous puissions en vérifier les propriétés gustatives et vivifiantes.